La majorité des Français portent un grand intérêt à l'histoire.

Agamemnon - cosmohistoire2.com


Agamemnon - cosmohistoire2.com

Monarque influent connu pour son courage dans la culture hellénique

Aux quatre coins de la Grèce antique, la puissance des enfants d'Atrée se mesurait à l'abondance de leurs alliés au cours de l'expédition contre les Troyens. En effet, les deux frères légendaires regroupèrent des suzerains issus de nombreux royaumes voisins pour ce siège. En fonction des sources considérées, agamemnon (Cosmohistoire2) règne sur la cité de Mycènes, ou d'Argos ou sur les deux. Quoi qu'il en soit, cet Atride s'est démarqué en raison de l'importance de son armée et de ses navires. Appartenant au lignage du demi-dieu grec, Tantale, Agamemnon a bénéficié du sceptre façonné par Héphaïstos pour le roi des divinités de l'Olympe. En dépit de ses querelles avec Artémis ou Apollon, son sceptre matérialise son pouvoir provenant de l'Olympe.

Les navires guidés par Agamemnon eurent l'occasion de voyager vers Troie dès que le vent s'était levé sur Aulis. En plus du sacrifice de la princesse Iphigénie, le roi légendaire de Mycènes se fit remarquer par sa force de caractère au cours du siège de la ville de Troie. En l'absence de vents, la flotte achéenne resta immobilisée dans la baie d'Aulis en débutant le voyage pour le royaume de Troie. Selon les épopées helléniques, Artémis ordonnait l'immolation de la princesse Iphigénie avant de leur permettre de poursuivre leur route car le roi de Mycènes l'avait défiée. Prétendant être meilleur chasseur, Agamemnon insulta la déesse de la chasse, Artémis. Une fois que l'armada grecque resta coincée à Aulis, l'illustre devin Calchas conseilla l'immolation de la princesse Iphigénie dans le but de conjurer l'ire de la divinité.

Agamemnon, figure symbolique de la culture grecque

Les usurpateurs Thyeste et Égisthe prirent le trône des Atrides suite au meurtre du roi Atrée de Mycènes. Les deux frères eurent la possibilité de se cacher dans la maison du roi légendaire des Spartiates, Tyndare, après s'être retrouvés expulsés par les conspirateurs. Faisant partie des personnages principaux de l'Iliade, Agamemnon et son frère Ménélas sont aussi appelés les Atrides. Les deux princes s'avèrent communément connus en tant que fils d'Atrée et de sa compagne Érope. Tout au long de leur plus jeune âge, Les princes légendaires de la cité de Mycènes ont été élevés comme des frères d'Égisthe, le fils de Thyeste. En raison de ses ressentiments envers son frère Thyeste, leur père les mandata pour le capturer et l'assassiner. Dès leur arrivée à Delphes, Thyeste persuada son fils d'éliminer le roi. Traduit en général par « éternel » ou « acharné », la formule Agamemnon se trouve à l'origine être une facette de l'omnipotence de Zeus. Cet adjectif décrit la volonté et la grandeur du roi de l'Olympe.

Tout au long des mythes rassemblés dans l'Iliade, le roi des Mycéniens se distingue nettement des autres personnages par son charisme et sa solennité. Toutefois, même si Homère donne une importance notable à ce monarque emblématique, cette épopée se révèle en définitive axée autour d'Achille. Protagoniste majeur de la poésie classique, le roi de Mycènes bénéficie également d'une place importante dans les légendes grecques. En Laconie, l'héritier d'Atrée s'avère notamment adoré en tant que Zeus Agamemnon. La malédiction des enfants d'Atrée est une réelle source d'inspiration pour les auteurs de tragédies antiques et modernes. Par ailleurs, le héros symbolique du roi de Mycènes se présente comme le modèle du grand monarque élu des dieux. La controverse autour de la justesse de la datation du « masque d'Agamemnon » laisse entrapercevoir l'importance de cette figure légendaire pour les chercheurs actuels. D'autre part, le statut de cet objet parmi les trésors du Musée national archéologique d'Athènes montre un intérêt particulier pour les Mycéniens.

D'après Homère, Égisthe, le bien-aimé de la reine, tua Agamemnon lors d'une festivité organisée pour fêter son retour victorieux. Durant la guerre de Troie, celui-ci a séduit l'épouse du roi, Clytemnestre. D'après les écrits de Pindare, le roi de Mycènes et d'Argos, mourut des mains de sa conjointe, immobilisé, puis mis à mort alors qu'il prenait son bain. Les auteurs s'entendent néanmoins sur l'exécution de Cassandre arrangée par Clytemnestre. A l'issue de plus de dix ans de combat, Troie abdiqua. Les vainqueurs firent un grand nombre de détenus et pillèrent la cité. Agamemnon prit Cassandre, la fille du roi Priam, comme trophée de guerre.

Après la guerre, Agamemnon retrouva son royaume avec une captive, Cassandre. Le monarque épique se retrouva égorgé par son cousin Égisthe qui a charmé son épouse Clytemnestre au cours de son absence. Tout au long de la guerre de Troie, le roi légendaire se démarqua en conduisant les Achéens. En plus du prince Oreste, cette figure mythique grecque et époux de Clytemnestre eut les princesses Iphigénie, Chrysothémis et Laodicé (ou Électre). D'après les récits d'Homère, le destin des Atrides se révélait rempli d'homicide et de vendetta. Oreste a notamment mis en place un plan dans le but de supprimer son oncle Égisthe et de venger ainsi le meurtre de son père. Dans l'œuvre d'Homère, Agamemnon fut le roi de Mycènes. D'autres auteurs lui attribuent le trône d'Argos. Cependant, son rôle tout au long du siège de Troie est indéniable.